Je suis Kenya

Article : Je suis Kenya
Étiquettes
10 avril 2015

Je suis Kenya

J’ai vu des Noirs d’Afrique crier « Je suis Charlie ! ». Je les ai vus. Ils étaient, pour la plupart, unanimes à penser que justice se doit à Charlie qui n’était pas Noir. J’ai aussi assisté à des manifestations virtuelles auxquelles j’ai moi-même participé. Des mobilisations internationales et des débats ont fait le plein d’audience à la télévision. Des cris d’indignation et de vengeance fusèrent de toutes parts, des quatre coins du monde… Et, force est de constater enfin, sur les réseaux sociaux, que même des gens qui ne savent rien du dossier Charlie ont changé leur photo de profil en « Je suis Charlie ».

Je suis aujourd’hui triste de voir si peu de réactions à cet événement qui désole le Kenya. Un groupe terroriste somalien (les shebabs) a perpétré un massacre pour cause de religion. Un affreux et un monstrueux carnage : 148 morts à l’université de Garissa, dont 142 étudiants, tous tués pour avoir été chrétiens. Un lourd bilan par rapport au massacre de Charlie Hebdo (10 morts) et celui du musée de Bardo (20 morts) à Tunis. Cette indifférence traduit l’idée que, pour les silencieux et indifférents, l’extinction de la race africaine ferait du bien aux autres races de l’humanité dont nous sommes tous, quelles que soient nos différences.

upjf.org
upjf.org

Outré d’une telle indifférence, je rappelle que l’espèce africaine est prolifique. L’espèce humaine l’est. Regarder tomber des Africains ou des gens d’autres nations sans dire mot, parce qu’ils ne sont pas de sa nation, c’est regarder s’écrouler tout un pan de soi, car il y a des milliers de nations, mais une seule humanité. L’eurythmie du monde ou de l’humanité entière doit dépendre de cette reconnaissance universelle que le monde est le bien de tous, non l’apanage d’une grande puissance. Cette reconnaissance doit être la négation des préjugés qui s’opposent à l’émancipation complète des uns et des autres.

Je suis Garissa.

Éliphen Jean

Partagez

Commentaires

renaudoss
Répondre

Tu as dit et bien dit. Rassure toi, tu n'es pas le seul à t'en indigner. Que nous n'en tirions pas les mêmes conclusions, par contre, est assez secondaire :) (moi je suis forcé d'en conclure que "nous sommes seuls", pour qu'on prenne nos dispositions)
Tout ceci est assez tagique, car oui "l'espèce africaine est prolifique. L’espèce humaine l’est. Regarder tomber des Africains ou des gens d’autres nations sans dire mot, parce qu’ils ne sont pas de sa nation, c’est regarder s’écrouler tout un pan de soi, car il y a des milliers de nations, mais une seule humanité".

Salutations, à toi et à tous nos frères d'humanités. Nous sommes Kenya, nous sommse le Monde.